You are here Home page > ARCHIVES > Cinéma

Cinéma

Film reviews / Critiques de films

Articles

  • "Black Swan", ou la dialectique d’un parcours d’expression scénique - July 2011

    Le film "Black Swan", de Darren Aronofsky, a été une intense émotion cinématographique. Nous l’avons vu avant-hier soir avec Sabine à la maison, en grand sur notre mur (via vidéo-projecteur et chaîne hi-fi); à défaut d’une salle de cinéma, les conditions de visionnement comptent pour entrer dans cet univers magnifique et éprouvant à la fois. J’ai été un peu surpris de réactions d’amis, très négatives. Je savais que l’accueil avait été contrasté, mais guère plus. Natalie Portman avait eu un Oscar pour ce rôle, (...)

  • "Les Noces Funèbres" (Corpse Bride), de Tim Burton - June 2006

    Après "l’Etrange Noël de Monsieur Jack" (The Night before Christmas), Tim Burton récidive avec un nouveau film d’animation "image par image" lui permettant de décliner ses thématiques de prédilection: les légendes funèbres, la transgression de la sépration entre les morts et les vivants, et le pouvoir de l’imagination...
    Inspirée d’une légende russe, l’histoire se situe dans une Angleterre victorienne où deux familles, l’une bourgeoise nouvellement enrichie (des poissonniers) et l’autre noble sans le sou (...)

  • "La Marche de l’empereur", de Luc Jacquet - February 2005

    Je suis allé voir ce film avec une petite fille de mon entourage comme ça, un peu faute de mieux, un documentaire d’une heure et demi sur les pingouins, bof, mais au moins la petite sera contente et j’aurais fait ma bonne action de la journée. Une demi-heure plus tard elle était endormie KO et moi, j’étais au bord du siège, les yeux et les oreilles grands ouverts, enchanté par le spectacle étonnant se déroulant devant mes yeux sur l’écran.
    Figurez-vous que les manchots Empereur ont une vie trépidante (...)

  • "La Chute (Der Untergang)", par Olivier Hirschbiegel - January 2005

    Ce film est un événement cinématographique : une des plus grosses productions du cinéma allemand depuis très longtemps, et pas sur n’importe quel sujet : les derniers jours du 3e Reich, tels que les ont vécus Hitler et son entourage immédiat, y compris sa jeune secrétaire personnelle dont les Mémoires ont été à l’origine du projet. Il a été un des plus gros succès commerciaux en Allemagne en 2004, avec près de 5 millions de spectateurs.
    Hormis une brève scène initiale où nous voyons la jeune secrétaire, (...)

  • "Le Silence", par Orso Miret - January 2005

    Le film s’ouvre sur un groupe de chasseurs guettant le sanglier dans la Corse profonde : les hommes sont dominés par un paysage tout en hauteur, rocailleux, verdoyant et aride en même temps, on a soudainement l’impression de sentir la brise fraîche de la montagne et l’âpre odeur du thym sauvage, on sent et on voit la Corse vraie, la Corse de montagne, la Corse que l’on aime. Et ce n’est pas qu’une belle image d’introduction - cela continue, la chasse se développe, un sanglier énorme court vers le (...)

  • "Ocean’s Twelve", by Steven Soderbergh - December 2004

    This film has pleased the critics - it has had really good reviews in France in any case. And it has pleased, and will continue to do so I am sure, those who saw and enjoyed its very successful predecessor, Ocean’s Eleven - there is a sort of gay group ambiance where everyone is having fun and enjoying being together and feeling on top of the world, a party atmosphere that no one at the party, and that includes the spectators, would want to spoil, naturally enough. And there are a lot of (...)

  • "The Party", de Blake Edwards - December 2004

    Je suis allé voir cette semaine une reprise de The Party de Blake Edwards (1969) sur grand écran, dans un ciné répertoire du quartier Latin. Quel bonheur ! Un acteur parfaitement incompétent et maladroit fait exploser par mégarde le décor grandeur nature du film péplum auquel il participe (ah, les hurlements de rire que j’ai poussés en voyant cette scène grandiose, qui ouvre le film !). Le directeur, fou de rage, lui hurle qu’il ne travaillera jamais plus à Hollywood, et transmet aussitôt le nom du (...)

  • "8 mm", by Joel Schumacher - April 2002

    A Commercial for Death Row
    This is an effective, Hollywood suspense movie which takes us down into the underground sleaze of snuff movies. The plot is pretty basic: Nicolas Cage is a private investigator inquiring about porn and snuff productions for a rich, old lady who has found an awful roll of 8mm-film in her late husband’s belongings. She wants to know if that disgusting scene of sex and murder is bogus or real. What makes the film interesting is not really the rather conventional (...)

  • "The Matrix" by Larry and Andy Wachowski/Joe Silver - December 2001

    The Matrix of Hollywood’s common manipulation
    The Matrix comes up with an interesting premise: imagine our actual world was nothing but a virtual projection of sensations onto our brain - the machines, which have taken control of the earth, keep humans alive to use them as sources of energy and distract their minds from their pathetic enslavement by feeding them with sensations of a normal 2Oth-century life. As a result, people live in their illusionary 1999 normality but are in fact like (...)