You are here Home page > ARCHIVES > Études/articles en français

ÉTUDES/ARTICLES EN FRANCAIS

Articles

  • "Retour à Killybegs", par Sorj Chalandon - October 2011

    Nous avons reçu au lycée Sorj Chalandon pour son livre "Retour à Killybegs". A cette occasion, j’ai rédigé un compte-rendu de sa visite pour le site du lycée, dont voici une copie ci-dessous.
    Ce second ouvrage de Chalandon sur la même histoire gagne à mon sens en dimension littéraire, tout en étant complémentaire du premier récit, "Mon Traitre". C’est un mise en fiction captivante d’une expérience vécue, où l’histoire du conflit Nord-Irlandais sert d’arrière plan à une amitié aux échos de tragédie grecque. (...)

  • Lexique de lecture - February 2007

    Certains de ces mots rencontrés au hasard de mes lectures ces dernières années m’étaient déjà vaguement familiers, et d’autres m’invitaient à deviner leur signification par leur structure ou par leur contexte. Mais le petit travail de recherche dans des dictionnaires que j’ai entrepris assez systématiquement en cas du moindre doute m’a toujours été bénéfique pour bien saisir la finesse d’une expression, la nuance d’une pensée, la précision d’une idée ou la beauté d’une description, et in fine pour mieux (...)

  • Choses lues - May 2006

    Un échantillon de beaux textes rencontrés assez récemment qui ne manqueront pas, je pense, de vous intéresser, de vous amuser, de vous émouvoir et de vous émerveiller.
    Il n’y a livre si mauvais qui n’ait quelque chose de bon.
    Cervantes Don Quichotte, éd. La Pléiade, p. 547
    Je sais que le sentier de la vertu est étroit, et le chemin du vice large et spacieux.
    Ibid p. 565
    Je suis loin d’abonder dans mon sens.
    Mme de Sévigné
    On peut reconnaître la vérité sans l’admirer.
    Pierre Bayle
    L’homme (...)

  • Tragique et baroque dans "Romeo and Juliet", de William Shakespeare - June 2000

    Extrait de l’exposé "Le Baroque selon Shakespeare et Purcell "- Vincent Smith, 1996
    Ce qui est intéressant, avec une pièce de jeunesse comme Romeo and Juliet, c’est justement que l’héritage de Pétrarque est extrêmement visible, surtout dans la première partie de la pièce; au fur et à mesure que la pièce se construit, le discours amoureux mûrit et se fait plus personnel. Sans entrer dans les détails, il est intéressant de retrouver, dans la première partie de la pièce, des déclarations amoureuses qui (...)